• White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon

Marier formes urbaines et mixité

Conférence à la Grande Arche de la Défense, Club Ville et Aménagement PUCA, 20 juin 2012

Conférence faite suite la publication de l'ouvrage de Jacques Lucan Où va la ville aujourd'hui.

Précisions sur un état présent de l’architecture : Au-delà de l’iconisme

Conférence - EPFL, Suisse, 7 mars 2016

Le succès médiatique de l’architecture résulte d’une production d’images subjuguantes, surprenantes, immédiatement appréhendables, iconiques. Doit-on s’en satisfaire? Ou doit-on chercher à s’en échapper? mais comment? selon quelles directions ou selon quelles hypothèses un avenir se dessine?

Précision sur un état présent de l'architecture : Innocence et maniérisme

Conférence au Pavillon de l'Arsenal, 11 février 2016

Après le modernisme et le post modernisme, l'architecture a exploré de nombreux chemins. Mais l'hypothèse est que deux attitudes principales ont alors été possibles : l'innocence, qui voulait oublier l'héritage; le maniérisme, qui savait que l'ont ne pouvait l'oublier. Comment penser leurs relations : possiblement conciliable ou nécessairement inconciliable ? 

L'archaïque et le sublime

Leçon d'honneur du Professeur Jacques Lucan - EPFL, Suisse, 13 avril 2015

L'archaïque et le sublime «Pourquoi beaucoup d’architectes contemporains cherchent-ils à concevoir des formes élémentaires, brutales, volontairement maladroites ? Pourquoi ces formes voudraient-elles être détachées de toute emprise culturelle, être archaïques ? Retour en arrière ou fuite en avant ? Retour en arrière pour un nouveau départ ? Fuite en avant pour fabriquer des images spectaculaires et surprenantes ? A quoi nous mène tout cela ? Au sublime ?»

 

Leçon d'honneur du Professeur Jacques Lucan, Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, 13 avril 2015

 

Introductions:

Professeure Marilyne Andersen, doyenne de la Faculté ENAC

Professeur Roberto Gargiani, directeur de la Section d'Architecture et directeur du LTH3 à l'EPFL

Professeur Bruno Marchand, directeur du LTH2 à l'EPFL

Composition non composition

Conférence au Pavillon de l'Arsenal, le 03 décembre 2009

En architecture, composer signifie concevoir un bâtiment selon des principes de régularité et de hiérarchie, ou selon des principes de mise en équilibre. Toutefois; ce n'est qu'à partir du XIXe siècle que la composition désigne véritablement la conception architecturale, notamment grâce à Jean-Nicolas-Louis Durant et son énonciation de la "Marche à suivre dans la composition d'un projet quelconque". Le concept s'érode rapidement au cours du XXe siècle, l'adoption de dispositifs architecturaux neutres, le recours à des processus agrégatifs, le développement d'opérations "objectives" constituant autant de tentatives de dépassement des principes compositionnels. C'est à cette histoire inédite des théories architecturales qu'invite Composition, non-composition. L'ouvrage permet de comprendre les enjeux d'attitudes qui souvent s'opposent, l'effacement de certaines conceptions, l'émergence de nouvelles, et il donne des clefs de lecture originales pour comprendre l'architecture contemporaine. Il constitue à ce titre une référence didactique pour les étudiants en architecture, ainsi que pour tous les architectes et historiens concernés.

Please reload